Le Blog d'Albert missé / Tribune de l'expat / Mouvement des gilets jaunes : Mon point de vue

Mouvement des gilets jaunes : Mon point de vue

Il est d’usage de dire que les Français non résidents parce que bien loin de l’Hexagone, ne sont que
peu concernés par les problèmes nationaux. Ces idées reçues avaient conduit de nombreux
gouvernements par le passé à ignorer l’existence même de ces français. De nombreuses
revendications avaient conduit à la création de la représentation des français de l’Etranger au
Parlement et depuis 2014 à l’élection des élus locaux français partout dans le monde.
La prise en compte des revendications des Français de plus en plus nombreux à l’étranger, reste bien
timide. La suppression du Secrétariat d’Etat chargé des Français non-résidents confirme cet état de
fait.
Les Français non-résidents sont-ils eux aussi concernés par le mouvement des gilets jaunes ? Comme
nous le savons tous, le mouvement des gilets jaunes qui secoue la France entière depuis plus de 5
semaines, est une manifestation d’un mal-être profond exprimé par la masse des Français qui ne se
reconnait plus dans l’expression politique des gouvernements successifs depuis plus de 20 ans.
L’écart entre l’expression et les décisions politiques d’une part, et les préoccupations quotidiennes
des Français d’autre part, s’est considérablement creusé. Les populations les plus fragiles de notre
pays se sentent délaissées et très souvent inaudibles dans leurs revendications par les gouvernants.
Le président de la République élu il y a 18 mois sous le signe du renouveau « ni gauche ni droite »
illustrant une nouvelle forme de démocratie directe avec la quasi disparition des partis politiques et
autres corps intermédiaires, était porteur d’un message d’espoir.
La liberté du ton, un comportement et autres déclarations jugés parfois par certains de méprisants,
un calendrier des réformes à pas cadencé, une certaine inexpérience politique ont provoqué une
concentration des mécontentements qui ont conduit au soulèvement des « laissés » pour compte,
des oubliés de la République.
Les Français non-résidents sont-ils aussi des gilets jaunes ? La réponse est  « oui » pour la plupart
d’entre eux.
Les réponses tardives, parfois incomplètes du gouvernement ne suffisent pas à arrêter la lame de
fond de ce mouvement. Alors, le grand débat public que lance le Président de la République
concerne aussi les Français de l’étranger.
Je vous invite comme cela se passe déjà au niveau national auprès des maires, de m’adresser par
mail, vos doléances que je transmettrai au Consul Général avec copie à l’Ambassadeur.
J’ai adressé à Monsieur l’Ambassadeur de France, un courrier dans le quel je formulais une demande
d’ouverture d’un carnet de doléances auprès des Consuls Généraux de la Grande Chine afin que tous
les ressortissants français puissent exprimer leurs demandes en toute liberté.
Bonnes fêtes de fin d’année

Une réponse à “Mouvement des gilets jaunes : Mon point de vue”

  1. Bravo pour cette initiative Monsieur Missé !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *