Le Blog d'Albert missé / Tribune de l'expat / Grand débat national : mes contributions

Grand débat national : mes contributions

Débat public national : Contributions

 

1 - Humeur

La gauche a toujours été plurielle et la diversité de nos points de vue constitue de tout temps une grande richesse pour les valeurs communes qui sont les nôtres.

Le débat public national initié par le Président de la République est une occasion pour nous, d'interpeller le pouvoir sur nos préoccupations et nos insatisfactions

Le mouvement des gilets jaunes est la manifestation d’une colère profonde qui rend lisible, nos frustrations depuis  des décennies, une injustice sociale amplifiée depuis plus de 20 mois par le gouvernement en place.

Avec le slogan ni gauche, ni droite, E. Macron a à la fois, lors de son élection, fait voler en éclat les partis politiques traditionnels, et rendu aphone tous corps intermédiaires nationaux.

Et parce qu’il prônait lui-même le modèle de la démocratie participative avec ses marcheurs à travers toute la France qu’il concentre sur sa personne, la responsabilité de la révolte que connait la France depuis plus de 11 semaines.

Le grand débat national ouvert à tous les citoyens est une première réponse au besoin du dialogue qui faisait défaut à ce gouvernement jugé distant et complètement sourd aux questions des Français. Mais ce débat public n’apaisera pas le peuple en colère, car se posera le problème de la restitution du résultat et de sa traduction dans les faits.

2 – Contributions par thème : la transition écologique, la fiscalité et les dépenses publiques, la démocratie et la citoyenneté, et l’organisation de l’Etat et des services publics

21 – Transition écologique

  • Une volonté politique d’engager un vaste plan de grands travaux :

*énergies renouvelables

* rénovation de système de chauffage du parc immobilier

* déconcentrer les centres de décision pour éviter la création des mégalopoles

*accélérer le développement du véhicule électrique

* lutter contre la culture intensive par l’interdiction de l’usage des produits chimiques nuisibles

22 – La fiscalité et les dépenses publiques

Fiscalité

  • Suppression de la TVA sur les produits de première nécessité : en dresser la liste
  • Création de tranches fiscales pour que chacun des citoyens contribue à l’effort national
  • Mettre en place le système de progressivité
  • Taxation plus importante du capital au même titre que le travail
  • Meilleur redistribution des richesses de l’entreprise (les trois tiers)
  • Rétablir l’ISF (mesure symbolique pour apaiser les esprits)
  • Taxer la succession au dessus d’un seuil par héritier(revoir le plafond)
  • Intensifier la lutte contre l’évasion fiscale
  • Contribution sociale des entreprises du CAC 40 à la solidarité nationale
  • Instituer « le minimum vieillesse » à 1000 euros
  • Indexer les pensions de retraites au coût de la vie (au niveau de l’inflation)

Dépenses publiques

  • Protection maladie

Maintenir la protection santé au niveau de prise en charge le plus élevé(80/20). Budget de SS en équilibre par un meilleur contrôle des prix des médicaments, par la contribution sociale des laboratoires et des mutuelles. Prise en charge des pathologies et actes lourds, soins dentaires et ophtalmo à 100%.

Pour les Français de l’étranger dont la couverture maladie est assurée par la CFE, organisme agrée par l’Etat, les urgences médicales avérées seront prises en charge à 100% par cet organisme.

  • Etablissements de soins

Création de centres médicaux mutualisés pour éviter les déserts médicaux : libération du numerus clausus. Mise à disposition du dossier médical numérique.

Existence d’un Centre hospitalier à moins de 80 km de chez soi.

 Création des EHPAD  répondant aux normes de qualité agrées  par les services sociaux départementaux  et ouverts à tout citoyen quel que soit ses revenus. Le delta serait compensé par la mutuelle assurance prévue à cet effet.

  • Transports

Etablir un plan d’aménagement du réseau routier et ferroviaire adapté.

Développer le transport ferroviaire des marchandises.

Interdire le transport routier des marchandises en journée surtout à travers les grandes agglomérations.

Le transport au sein d’une agglomération doit être gratuit pour les jeunes (inférieur ou égal) à 18 ans, et pour les personnes de plus 65 ans.

  • Logement

Développer l’accès à la propriété en vendant le parc HLM aux locataires qui le souhaitent.

Création d’un plan logement national  pour les mal logés.

Ouverture des centres d’accueil provisoire adapté pour l’accueil des migrants et des SDF répertoriés.

  • Education

Maintien de l’école dans les bourgs de plus de 300 habitants

Ecole gratuite pour les enfants des français de l’Etranger qui suivent leur scolarité dans les Etablissements agrées par l’Education nationale. Chaque citoyen français devra alors déclarer ses impôts en France même s’il était déjà imposé dans le pays d’accueil. Les accords bilatéraux entre Etats en matière fiscales ayant préalablement déjà été signés

23l’organisation de l’Etat et des services publics

 - Territoires

Déconcentrer les centres de décision de l’Etat sur les territoires par la simplification administrative et le développement du numérique => décentralisation

Dotations attribuées en fonction des services déconcentrés.

  24 - la démocratie et la citoyenneté

  • Vote obligatoire pour tout citoyen français
  • Vote obligatoire pour les scrutins locaux. Vote ouvert à tous les résidents français et étrangers avec justificatif de domicile de plus de deux ans.
  • Recours au Référendum niveau national, une fois par an sur un ou deux sujets socio économiques qui engageraient la vie quotidienne des français
  • Recours au niveau local (niveau départemental) au Référendum d’initiative citoyenne pour les sujets d’ordre social.
  • Maintien du régime présidentiel de la 5è République
  • Mise en place de la Proportionnelle au Parlement entre 10 et 15% pour permettre une bien meilleur représentation des sensibilités des français
  • Maintien du découpage actuel des régions qui doivent rivaliser avec les grandes Provinces européennes
  • Révision du Traité Européen pour conduire vers une Europe fédérale avec la sécurisation des frontières, l’harmonisation des taxes et des droits sociaux, vers une politique étrangère et de défense 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *